Cabinet 
Agnès Romier                                                                                                        énergéticienne 

Harmonisation de l'être dans son corps et dans son environnement

Blog

afficher :  plein / résumé

Les 4 phases du développement de la maladie

Publié le 13 juillet 2016 à 17:00 Comments commentaires (2)

« La maladie commence quand nous justifions par l’extérieur, le malaise intérieur » Hahnemann, père de l’homéopathie.


Les spécialistes de la médecine conventionnelle considèrent souvent le sujet malade comme un cœur, un rein, un sein alors qu’une approche holistique de la santé considère chaque être dans sa globalité.


Toute maladie se développe selon quatre phases :

- Phase vibratoire : La communication entre deux cellules est perturbée suite à un choc, ou à une agression. Il se crée un blocage et les toxines ne sont plus éliminées. A ce stade, il n’y a pas de ressenti symptomatique.

- Phase énergétique : C’est la phase vibratoire installée depuis plus longtemps. Ici les symptômes commencent à se faire sentir : sommeil perturbé, maux de tête, fatigue, stress, …

- Phase organique : Le problème est encore plus ancien, il devient organique. L’intervention de la médecine classique est nécessaire (allopathie, chimiothérapie, … )

- Phase lésionnelle : C’est le dernier stade : l’intervention chirurgicale.


70% de mon travail consiste à lever les blocages et relancer la circulation de l’énergie dans les cellules, lors des deux premières phases, en tenant compte des aspects physiques, émotionnels et psychiques.


Pour les phases organique et lésionnelle, l’équilibre énergétique que je pratique, restitue au corps sa capacité d’autogestion et permet de vérifier la compatibilité des médicaments de tout ordre ainsi que les dosages et la posologie de chacun et ils seront compensés si nécessaires.


Toute intervention ou traitement « lourd » doit être précédé et suivi d’un rétablissement de l’équilibre énergétique, ce qui permet moins d’anesthésie, moins de médication et moins d’effets secondaires.


L'approche holistique favorise un mieux-être chez le sujet parce qu'elle tient compte des facteurs ambiants, géobiologiques, physiques, psychologiques, sociaux et spirituels.


Les symptômes ne sont que la manifestation d'un dysfonctionnement énergétique.



Si vous désirez en savoir davantage sur l’équilibre énergétique de votre corps, n’attendez plus, demandez votre prébilan gratuit au cours d’un appel-découverte gratuit !


 


Rss_feed